Français
été
  • meteo
    meteo
    +3° temp 2300m
    -1° temp 3200m
    J+1 meteo J+1 J+2 meteo J+2
    +
  • pistes
    VAL THORENS
    0/80 pistes ouvertes
    0/31 remontées mécaniques
    LES 3 VALLEES
    0/339 pistes ouvertes
    0/160 remontées mécaniques
    +
  • livecam

#Coulisses Maître-chien d'avalanche, bien plus qu'un métier.

Maître-chien d'avalanche, bien plus qu'un métier.

Publié le 28 Janvier 2014

Ils sont aujourd'hui indissociables des secours en montagne voir même de l'imaginaire alpin : le chien d'avalanche et son maître forment un duo fusionnel nécessaire aux secours de l'homme en milieu montagnard.

Admiré par l'adulte, adoré par les enfants, le chien d'avalanche, généralement représenté par la race St Bernard, est depuis le 18ème siècle un des symboles de la montagne. Sous forme de peluches, en carte postale ou encore en chair et en os lors des fêtes folkloriques, le « chien au tonneau » est devenu célèbre bien au delà des Alpes.

La légende des chiens secouristes prend vie en 1709 lorsque les moines de l'Hospice du Grand St Bernard décident d'utiliser le flair et la résistance de leurs animaux pour venir au secours des voyageurs disparus. Il faudra attendre 1938, et la catastrophe de Schilthorn, pour parler véritablement de chien d'avalanche. 18 jeunes sont emportés par une coulé tout proche de ce charmant village suisse. 17 sont retrouvés par les Hommes, le 18ème le sera par un chien bâtard accompagnant les secouristes. Deux ans plus tard, le premier programme de formation « chien de recherche en avalanche » voit le jour en Suisse.

Depuis 1940, la mission s'est professionnalisée de manière importante. Néanmoins un aspect n'a pas changé : la relation fusionnelle entre le chien et son maître. Celui-ci doit être constamment à l'écoute de son animal et entretenir avec lui de très bonnes relations. Beaucoup de temps doit lui être consacré de façon quotidienne et ceci tout au long de l'année. Le Maître-chien est avant tout un montagnard passionné par son chien !

Contrairement à ce que l'ont peut penser, Maître-chien d'avalanche n'est pas un métier proprement dit dans la mesure où il n'est pas possible d'en vivre. Il s'agit d'une spécialisation que peuvent passer les professionnels de la montagne. Ainsi les Maîtres-chiens sont généralement des pisteurs-secouristes, employés de remontées mécaniques, pompiers , gendarmes ou encore CRS. C'est donc un investissement supplémentaire dédié au service des autres.

Pour cela, le futur Maître et son chien doivent suivre une formation d'un an. L'équipe ne sera opérationnelle qu'après avoir obtenu le précieux diplôme décerné par l'Association Nationale d'Etude de la Neige et des Avalanches. Afin de valider ce diplôme, le Maître-chien doit maitriser des notions tels que la descente à ski dans tous types de neiges, la connaissance du milieu montagnard ou encore la montée en ski d'alpinisme.

Les capacités du chien étant développées au fil du temps, le choix du chiot est bien entendu un moment crucial. Les races les plus connues sont : Border Collie, Malinois, Labrador, Berger allemand ou encore Golden Retriever.
Une fois sélectionné, le chiot débute son éducation aux alentours de 3 mois sur trois bases : l'obéissance, la sociabilité et le jeu. Ce dernier sera primordial puisque le principe de la recherche sous avalanche est basé sur le triptyque : « Je cherche, je trouve, je joue ».

De manière générale, le chien peut détecter une personne enfouie sous la neige jusqu'à 4 mètres de profondeur. Néanmoins, en Autriche et aux USA il est arrivé que des chiens repèrent des victimes enfouies à 12 mètres de profondeur.

Une fois la formation achevée l'équipe est déclarée apte à la recherche en avalanche, de nombreux entraînements sont programmés durant la saison hivernale mais également estivale afin de maintenir chez le chien, mais également le maître, les bons réflexes et bonnes pratiques.



Sur le terrain, le Maître-chien et son animal interviennent, en priorité, sur le domaine skiable de leur territoire et ceci à la demande du responsable du service des pistes.
Le duo peut-être amené à intervenir en dehors du domaine skiable, en « zone de montagne », uniquement sur demande de la Préfecture et dans un cadre de renforts aux services de secours en Haute-Montagne.

La durée d'activité d'un chien d'avalanche prend généralement fin, suivant son état de fatigue, aux alentours de 10 ans. Il n'est, bien entendu, pas abandonné et fini tranquillement sa vie au sein du foyer où il a tout le temps vécu.

La place du « meilleur ami de l'Homme » dans le coeur des gens mais également dans l'imaginaire montagnard est donc tout à fait justifié. Si son maître sait correctement veiller sur lui, le chien saura lui rendre en sauvant la vie de nombreux égarés ou imprudents.

Néanmoins il est toujours plus agréable de croiser un chien d'avalanche dans les rues de la station plutôt que lors d'une avalanche alors...soyez prudent !

Pour plus d'informations :
Association Nationale pour l'Etude de la Neige et des Avalanches

Val Tho Connect

Chargement...

Réservez #séjour

SHARE UNITED
Lib_footer_page_inst
Lib_footer_page_gplus
REJOIGNEZ-NOUS : Devenir fan sur Facebook Nous suivre sur Twitter Lib_footer_page_gplus You Tube Notre galerie Flickr Lib_footer_page_pin
Neige Garantie Famille Plus Les 3 Vallées Rossignol Mini Freegun Degré 7

Rejoignez-nous sur Facebook :