Cet hiver, nous avions suivi les pisteurs lors d’un déclenchement préventif d’avalanches (PIDA). L’été, le matériel doit être entretenu avec notamment les gazex qui doivent être vérifiés, réparés et réapprovisionnés en gaz. Vous n’avez pas le vertige ? Alors c’est parti !




Il est 6h30, nous arrivons au garage de la régie des pistes de Val Thorens pour passer la journée avec l’équipe en charge de l’entretien des Gazex.

Autour d’un café nous découvrons les opérations de maintenance prévues ce jour et les consignes de sécurité. Encore quelques minutes de discussion et nous voilà interrompus par le bruit d’un hélicoptère qui arrive. Il se pose devant le batiment, on embarque pour un décollage direction la Cime Caron !

Au sommet, pas le temps de rester à contempler le jour se lever sur les sommets alentours.

Nous rejoignons l’abri où sont stockés les “cadres” contenant les bouteilles d'oxygène et de propane. De cet abri, des tuyaux alimentent deux à trois “canons”, les gros tubes métalliques que l'on peut voir sur le domaine skiable. Dans chaque canon se trouve un système de mise à feu nécessaire pour créer l'explosion. Lorsque l’explosion se produit, l'onde de choc entraîne alors le départ de la couche instable du manteau neigeux.

L'hélicoptère se positionne au dessus de nous avec le câble de son treuil pour un changement de cadre. Les bouteilles vides sont alors emportées en quelques minutes vers la station et de nouvelles viennent les remplacer aussitôt.

Pas de temps à perdre, nous descendons rejoindre le reste de l’équipe qui a préparé l'enlèvement d'un canon abimé. Les derniers points d'encrage retirés, il s’éloigne à son tour par la voie des airs en direction du garage du service des pistes. En fonction des dégats, il sera réparé par le fabricant ou remplacé.

L’hélicoptère nous récupère alors pour nous emporter sur la face ouest de l’Aiguille de Péclet.
Une impressionnante dépose “patin” sur ces crêtes à plus de 3000 mètres d’altitude.

L’équipe se remet aussitôt au travail. Il faut procéder à de nombreuses vérifications sur l’état des soudures, des canalisations, de l’abri... et procéder aux travaux de maintenance.

Certains canons endommagés par des chutes de pierres ou par la neige sont alors réparés sur place. Tels des funambules, avec parfois plusieurs centaines de mètres de vide sous les pieds, il faut réaliser les travaux de soudure, de peinture et démontage/remontage.

Après une matinée bien remplie, il est alors temps de redescendre en direction de la gare amont du funitel de Péclet. Une descente par les crêtes qui demande d’avoir le pied sûr !

Nous serons finalement récompensés par un délicieux repas à base de charcuterie maison, de pain frais et de fromage de la vallée. Nous adressons un grand merci à Albert, Franck et Patrick pour nous avoir emmené avec eux pour cette expérience inoubliable. Sans oublier Frédéric et Claude.


Entretien Gazex

Les articles les plus populaires ils sont très appréciés
Coulisses
Un tour en dameuse, une expérience Inoubliable
Confortablement assis dans un minibus, vitres teintées, Madeline sert fort la main de Jean. Ils savent qu’ils vont vivre quelque chose d’unique mais quoi…
Coulisses
Epissure d'un câble de remontée mécanique
De nombreuses étapes jalonnent la création d’une nouvelle remontée mécanique. De la pose des pylônes à la construction des gares, il faut faire preuve d’ingéniosité et de savoir-faire. Dans cet article, je vous propose de découvrir une étape clé : l’épissure.
Coulisses
Le damage des pistes
Il est 2h00 du matin quand le réveil sonne. Une heure inhabituelle pour moi mais un réveil qui se fait assez facilement, il faut dire que l’expérience qui nous attends avec Ingrid n’est pas commune… Nous allons damer les pistes de ski!
ça vous intéressera aussi les thèmes qui vous plaisent
Coulisses
J'ai testé pour vous la nouvelle expérience "vis ma vie de pisteur"
Plongez-vous, le temps d'une fin d'après-midi, dans le quotidien de nos pisteurs secouristes.
Coulisses
La mer vs la montagne
Après un très agréable et iodé weekend sur les rives de Lacanau Océan, l’idée m’est venue de comparer nos deux cultures. Océan VS Montagne, finalement on n’est pas si différents, la preuve en images !
Coulisses
Mon Jazz à Vienne avec les invités du Club Val Thorens
Il y a 3 ans, une rencontre : celle de Jazz à Vienne et de Val Thorens. On ne saurait pas trop expliquer pourquoi, mais nos valeurs communes et notre envie constante de monter des projets fous nous ont réunis.
Coulisses
Merci pour cette saison !
Il neige…mais la fin de saison est belle et bien là. Au moment d’éteindre le dernier télésiège, de rentrer précautionneusement les dameuses au garage, la grande famille de Val Thorens n’a qu’une envie… vous serrer dans ses bras et vous dire : Merci !
Coulisses
Comment créer un waterslide ?
Aujourd’hui avec Yann Oget, responsable des services techniques de Val Thorens on vous dévoile la recette d’un bon waterslide et les astuces pour réussir la traversée.
Coulisses
Un tour en dameuse, une expérience Inoubliable
Confortablement assis dans un minibus, vitres teintées, Madeline sert fort la main de Jean. Ils savent qu’ils vont vivre quelque chose d’unique mais quoi…