Je réside à Val Thorens depuis bientôt sept ans. Je ne vous apprend rien en vous disant que j’aime la montagne, la neige et le ski. La montagne a cette capacité à réveiller en moi des émotions fortes tout au long de l’année. Cependant, l’automne a une saveur étrange.


Certes, on souhaite que tout soit parfait avant le lancement de la saison et la charge de travail s’en trouve conséquente mais ce n’est pas tout. C’est une période où la montagne change. Les vaches et les chèvres redescendent dans la vallée. Les alpages verdoyants de l’été font place à des teintes jaunes et oranges. Même à Val Thorens, où les arbres se font rares, la végétation change de couleur.


Inconsciemment, mes habitudes changent également. Dès le mois de septembre, alors que je suis encore sous la couette et que le réveil vient de sonner, je tends l'oreille attentivement. J’espère alors ne rien entendre, ou, pour être plus exact, entendre le silence. Vous savez, ce silence si particulier qui fait suite à chute de neige… Quand c’est le cas, je saute du lit pour regarder par la fenêtre, les yeux qui pétillent de bonheur. C’est l’assurance d’une bonne journée qui commence !


Cependant, les jours de neige ne sont pas fréquents en septembre ou octobre. Il faut alors faire preuve de patience.


Cela commence par naviguer sur les tous les sites météo que je connais. J’ai désormais dans mon navigateur des dizaines de sources différentes. J’étudie les différents modèles et les prévisions à long terme. Je voudrais accélérer le processus mais c’est inutile, la neige viendra en temps voulu. De toute façon, il reste beaucoup de choses à faire avant l’hiver.


Les journées ayant raccourcies, je profite de mes soirées pour préparer mon matériel. Remettre une couche de fart sur les skis, affûter les carres où encore ré-encoller les peaux pour les sorties de ski de rando à venir.


Les week-ends sont également bien chargés. Je me décide à vendre la paire de skis freestyle que je n’utilise plus dans une bourse au ski. Je vois alors une bonne affaire sur des skis de course… et si je me mettais au ski cross cette saison ? Je ne pourrais jamais rivaliser avec Jean-Fred mais la discipline semble géniale ! La raison (et ma copine) prends alors le dessus, j’ai déjà fixé trop d’objectifs en télémark et en randonnée pour cette saison.


Allez, trêve de bavardage, je retourne à ma préparation physique. Je veux être en forme pour profiter pleinement dès le début de saison. Il ne reste plus que 25 jours avant l’ouverture de Val Thorens, j’ai hâte !



 

Les articles les plus populaires ils sont très appréciés
Coulisses
Un tour en dameuse, une expérience Inoubliable
Confortablement assis dans un minibus, vitres teintées, Madeline sert fort la main de Jean. Ils savent qu’ils vont vivre quelque chose d’unique mais quoi…
Coulisses
Epissure d'un câble de remontée mécanique
De nombreuses étapes jalonnent la création d’une nouvelle remontée mécanique. De la pose des pylônes à la construction des gares, il faut faire preuve d’ingéniosité et de savoir-faire. Dans cet article, je vous propose de découvrir une étape clé : l’épissure.
Coulisses
Le damage des pistes
Il est 2h00 du matin quand le réveil sonne. Une heure inhabituelle pour moi mais un réveil qui se fait assez facilement, il faut dire que l’expérience qui nous attends avec Ingrid n’est pas commune… Nous allons damer les pistes de ski!
ça vous intéressera aussi les thèmes qui vous plaisent
Coulisses
J'ai testé pour vous la nouvelle expérience "vis ma vie de pisteur"
Plongez-vous, le temps d'une fin d'après-midi, dans le quotidien de nos pisteurs secouristes.
Coulisses
La mer vs la montagne
Après un très agréable et iodé weekend sur les rives de Lacanau Océan, l’idée m’est venue de comparer nos deux cultures. Océan VS Montagne, finalement on n’est pas si différents, la preuve en images !
Coulisses
Mon Jazz à Vienne avec les invités du Club Val Thorens
Il y a 3 ans, une rencontre : celle de Jazz à Vienne et de Val Thorens. On ne saurait pas trop expliquer pourquoi, mais nos valeurs communes et notre envie constante de monter des projets fous nous ont réunis.
Coulisses
Merci pour cette saison !
Il neige…mais la fin de saison est belle et bien là. Au moment d’éteindre le dernier télésiège, de rentrer précautionneusement les dameuses au garage, la grande famille de Val Thorens n’a qu’une envie… vous serrer dans ses bras et vous dire : Merci !
Coulisses
Comment créer un waterslide ?
Aujourd’hui avec Yann Oget, responsable des services techniques de Val Thorens on vous dévoile la recette d’un bon waterslide et les astuces pour réussir la traversée.
Coulisses
Un tour en dameuse, une expérience Inoubliable
Confortablement assis dans un minibus, vitres teintées, Madeline sert fort la main de Jean. Ils savent qu’ils vont vivre quelque chose d’unique mais quoi…